Education des animaux domestiques

Le chat le plus moche du monde

Si les chats sont souvent appréciés par leur charme et leur comportement amical, il en existe qui ont une physionomie plutôt étrange et insolite. Il y en a qui présente un visage moche, voire très laid. Heureusement, ne jugez pas l’apparence, ces chats sont souvent sociables et joueurs. Nous vous présentons ici le chat le plus moche du monde, ainsi qu’un TOP 7 des races les plus laides.

Qui est le chat le plus moche du monde ?

Vous l’avez sûrement déjà aperçu sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram. Il s’agit du chat le plus moche qui se nomme Wilfried.

À propos de Wilfried

Wilfried est un chat blanc de la race des Chinchilla Persan. Cette race est l’une des plus recherchées parmi les Persans depuis les années 1800, car elle résulte d’un croisement rare entre le Silver Tabby et le Smoke. On apprécie particulièrement cette race pour sa fourrure blanche immaculée et ses yeux vert émeraude, lui conférant généralement une grande élégance.

Cependant, le visage de Wilfried ne correspond pas à cette image d’élégance. Avec une tête déformée, des yeux globuleux et une légère malformation du visage, il a été qualifié de chat le plus moche du monde. Malgré cette apparence atypique, cela n’a pas terni la réputation de ce félin rare. C’est justement ce trait unique qui a fait de lui une sensation sur Internet. Wilfried est un grand fugueur, donc il est recommandé d’utiliser un kit ou un collier anti-fugue pour le surveiller.

Comment Wilfried en est arrivé à devenir une superstar ?

Wilfried a été rendu célèbre grâce à Michael Rapaport, un acteur et humoriste américain connu pour son rôle dans la série « Friends ». Pour la petite histoire, la mère de l’acteur est voisine de la maîtresse de Wilfried. Lors d’une visite à sa mère, Michael a croisé ce chat inhabituel et n’a pas pu résister à l’envie de publier une vidéo de Wilfried sur Instagram.

Grâce à la grande communauté de fans de Michael, la vidéo est rapidement devenue virale, propulsant Wilfried au rang de célébrité. Aujourd’hui, Wilfried a son propre compte Instagram, suivi par plus de 80 000 abonnés qui attendent avec impatience des mises à jour quotidiennes sur les aventures du chat le plus moche.

Le top 7 des races de chats les plus laids

Wilfried est un Persan extraordinaire. D’autres races de chats présentent aussi un aspect atypique, parmi lesquelles figurent les races suivantes :

1. Le Donskoy

Les chats sans poil ne plaisent pas à tout le monde. Le Donskoy, originaire de Rostov en Russie, est l’une des rares races de chats nus. Ce chat de taille moyenne, pesant entre 3 et 5 kg, est facilement identifiable grâce à son absence de poils et sa peau élastique avec de nombreux plis. Sa tête cunéiforme présente des pommettes saillantes et des rides bien visibles au niveau du front. Ses grands yeux en amande, légèrement en biais, et ses grandes oreilles penchées vers l’avant ajoutent à son apparence unique. Sa queue est longue et fine.

Le Donskoy est très affectueux, sociable et il aime accompagner son propriétaire partout. Il ne supporte pas bien la solitude et peut se montrer collant. Ce chat actif et curieux adore jouer et découvrir son environnement. Il est plutôt adapté à la vie en appartement ou en maison avec jardin, et nécessite des soins particuliers en raison de sa nudité. Sa peau doit être nettoyée régulièrement pour éviter l’excès de sébum, et des bains bi-hebdomadaires sont recommandés. Le Donskoy doit consommer une alimentation riche en calories pour maintenir sa température corporelle.

2. Le Sphynx

Le Sphynx est sans doute le chat nu le plus connu au monde. Originaire du Canada, il a été officiellement reconnu comme race dans les années 1960. Ce chat de taille moyenne pèse entre 3,5 et 7 kg. Il est célèbre pour son absence de poils, bien que sa peau soit souvent recouverte d’un léger duvet. Sa peau est chaude et douce au toucher, avec des plis caractéristiques, surtout autour de la tête, du cou et des épaules. Le Sphynx a une tête triangulaire avec des pommettes saillantes, de grands yeux en forme de citron et de grandes oreilles larges à la base.

En dépit de son apparence, le Sphynx est un chat est câlin et sociable. Il adore la compagnie humaine et peut être très collant. Ce chat est également très joueur, curieux et intelligent. Le Sphynx est connu pour être très vocal avec des miaulements variés en fonction de son humeur. Comme il n’a pas de poils, sa peau a tendance à devenir grasse et doit être nettoyée régulièrement pour éviter les accumulations de sébum. De plus, ses oreilles doivent être nettoyées fréquemment pour prévenir les infections. Le Sphynx nécessite une alimentation riche en calories pour maintenir sa température corporelle en raison de l’absence de pelage isolant.

3. L’Ukrainian Levkoy

L’Ukrainian Levkoy est une race de chat récente, créée dans les années 2000 par croisement entre le Donskoy et le Scottish Fold. Ces deux races étant déjà assez atypiques ont donné naissance à une nouvelle race aux caractéristiques physiques distinctives : des oreilles pliées vers l’avant, une peau sans poils et un visage ridé. Le corps du Levkoy est musclé et élégant, avec une taille moyenne et un poids variant entre 3,5 et 6 kg. Sa peau, bien que nue, peut présenter un léger duvet et des petits plis visibles sur la tête, le cou et les membres. Ses oreilles lui confèrent une expression unique et souvent perçue comme sévère. Ses yeux sont grands et peuvent être de différentes couleurs, ajoutant à son allure intrigante. Le museau est court et carré, avec un nez droit.

Malgré sa mine sévère, l’Ukrainian Levkoy est un chat très affectueux. Il s’entend bien avec les enfants, les autres animaux de compagnie et est très attaché à ses propriétaires. L’entretien de l’Ukrainian Levkoy nécessite des soins réguliers. En raison de son absence de poils, sa peau doit être nettoyée fréquemment. Ses grandes oreilles doivent aussi être surveillées de près.

4. Le Peterbald

Le Peterbald est une autre race russe sans poils, découvert à Saint-Pétersbourg dans les années 1990. Il est issu du croisement entre un Donskoy et un Oriental Shorthair et connu pour sa peau fine, élastique et parfois dotée d’un léger duvet. Les Peterbalds peuvent également naître avec des poils courts qui tombent généralement au fil du temps, laissant leur peau presque nue. Ce chat se distingue par sa tête triangulaire, avec de grandes oreilles pointues et des yeux en amande, qui lui confèrent une apparence distinctement exotique. La tête du Peterbald est parfois étroite, avec un profil droit et un menton fort. Les oreilles sont grandes, hautes et espacées, ajoutant à son allure élancée.

Le Peterbald a un corps svelte, musclé et gracieux, avec des pattes longues et fines qui se terminent par des pieds ovales. Sa queue est longue et effilée, souvent comparée à celle d’un fouet. Il fait généralement une taille moyenne avec 2,5 à 4,5 kg. Le Peterbald est très énergique et sociable. Il aime interagir avec les humains et est connu pour suivre ses propriétaires partout dans la maison. Il est souvent très câlin, cherchant la chaleur et la compagnie des humains. Le Peterbald nécessite des soins particuliers en raison de son absence de poils. Sa peau et ses oreilles doivent être nettoyées régulièrement pour éviter l’accumulation de sébum et les infections.

5. Le Bambino

Le Bambino est une race connue pour sa petite taille et son absence ou très peu de poils. Ce félin se distingue par ses pattes courtes, mais robustes, qui soutiennent son corps musclé. Son visage rappelle celui du Sphynx, son parent croisé avec le Munchkin, avec de grands yeux ronds bien espacés qui expriment une intelligence vive. Son museau est court et légèrement arrondi, ajoutant à son apparence charmante et curieuse. Les oreilles du Bambino sont grandes et pointues, parfois décorées de touffes de poils à leurs extrémités, leur donnant un air de Lynx.

Malgré son apparence insolite, le Bambino est robuste et peut mener une vie active et joyeuse. Il est connu pour être affectueux et sociable, adore le contact humain et les câlins. Ce chat peut être sujet à des problèmes cutanés dus à son absence de pelage, sa peau nécessite une protection contre le soleil et des soins dermatologiques réguliers. En raison de sa petite taille et de sa structure physique unique, il est important de surveiller son poids et de lui fournir une alimentation équilibrée pour maintenir sa santé optimale.

6. L’Elf-Cat

Sphynx cat on black background. Studio shot.

L’Elf-Cat est apparue en 2006 aux États-Unis par les éleveurs Karen Nelson et Kristen Lead. En croisant l’American Curl et le Sphinx, ils ont obtenu un chat au physique unique, caractérisé par un corps nu et des oreilles larges à la base, courbées aux extrémités. Les yeux en amande inclinés rehaussent à leur expression intrigante et captivante. Physiquement, ils sont de taille moyenne, avec une silhouette extraordinaire. Les chatons de première génération peuvent parfois présenter un léger duvet qui disparaît généralement chez les générations suivantes.

Leur tempérament hérite de celui du Sphinx : ils sont doux, affectueux et très attachés à leurs propriétaires, ainsi qu’aux enfants et même aux autres animaux domestiques. Ils s’adaptent à la vie en appartement et nécessitent un espace confortable pour se reposer en toute sécurité. En raison de leur peau nue, les Elf-Cats doivent éviter une exposition excessive au soleil pour prévenir les risques liés aux rayons UV. Leur entretien inclut un bain mensuel et des soins réguliers des yeux et des oreilles. Quant à leur alimentation, un régime équilibré composé de viande maigre crue, de légumes et de céréales est essentiel pour leur santé et leur bien-être.

7. Le Dwelf

Le Dwelf est une race de chat exceptionnelle, célèbre pour ses trois caractéristiques uniques : des pattes courtes, une absence de poils et des oreilles recourbées vers l’arrière. Issu de croisements entre un Sphynx, un Munchkin et un American Curl, il a été développé dans les années 2000 aux États-Unis par Stéphanie et Pat Osborne. Même s’il n’est pas encore reconnu par la plupart des organisations félines internationales, il est enregistré comme race expérimentale par la TICA.

Physiquement, le Dwelf présente une tête longue et plissée, surmontée de grandes oreilles larges à la base. Ses yeux en forme de citron et son museau court lui donnent un aspect unique et angulaire. Son corps musclé est soutenu par des pattes très courtes, typiques du Munchkin, et une queue longue en forme de fouet. Sa peau nue peut présenter un léger duvet et elle nécessite un entretien régulier, y compris des bains mensuels pour contrôler le sébum et la saleté. Le Dwelf est sociable et s’adapte bien à différents environnements.Le Dwelf peut être sujet à des problèmes héréditaires et son alimentation doit être riche en protéines et graisses animales pour soutenir son métabolisme rapide et compenser l’absence de poils isolants.

L’apparence peut souvent être trompeuse, surtout dans le monde félin. Les chats qui sont perçus comme laids par certains peuvent être les préférés de certains. Ils sont surtout appréciés pour leur originalité et leur charme. Que ce soit Wilfried ou les autres races mentionnées, chaque chat a sa propre personnalité et mérite d’être aimé pour ce qu’il est. L’histoire de Wilfried et des autres races de chats les plus laids montre que la beauté est véritablement dans l’œil de celui qui regarde.

Articles récents
Articles populaires