Education des animaux domestiques

Le rouleau anti-fugue pour chat, la solution ?

Ah… les chats. Ces petits animaux tous mignons qui font la fierté de leurs propriétaires. Les vidéos de chats sur les réseaux sociaux font chaque jours des centaines de millions de vues. On a juste envie de les chouchouter et de les dorloter toute la journée. Mais ces petites boules de poils…..sont de vrais rebelles ! Les chats sont des animaux qui adorent se balader sur leur territoire. Avec une attitude bien trempée et un sens naturel de l’exploration, ce sont de véritables conquistadors. Ils n’hésitent pas à fuguer à la moindre occasion, surtout en pleine nuit. Cette attitude, très inquiétante pour les maîtres, a permis de développer des techniques anti-fugue propres à ces petits rois. L’une de ces solutions, le rouleau anti-fugue, fait couler beaucoup d’encre. Pour certains, c’est LA solution ultime pour empêcher un chat de fuguer. Mais qu’en est-il réellement ? Le rouleau est-il vraiment au-dessus des autres techniques anti-fugue pour chat ?

Pourquoi le rouleau fait autant parler de lui ?

Le principe du rouleau anti-fugue est simple. C’est un tourniquet, placé sur votre barrière (mur, grillage, etc.) et sur lequel votre chat ne peut pas prendre appui. Le tourniquet est une longue barre en bois poli (parfois d’autres matériaux sont utilisés), glissante et ayant des extrémités rotatives de chaque côté.

Comment ça fonctionne ?

Quand le chat escalade votre clôture et essaye de s’évader, il arrive sur le rouleau anti-fugue. Cependant, comme le rouleau ne lui permet pas de prendre appui, il ne peut continuer sa course. Cela met un terme net à sa tentative. Tout ce que le chat peut faire, c’est faire pivoter le rouleau. Il est donc obligé de descendre.

Avantages du rouleau

  • Empêche à la fois votre chat de sortir, mais aussi les autres chats de votre voisinage ne peuvent entrer sur votre espace
  • Entretien facile
  • Définitif une fois installé
  • Pas de “punition” en cas de tentative de fugue
  • Vous n’avez plus besoin de surveiller votre chat H24 ; il ne sortira pas de votre espace.

Inconvénients :

  • Le prix : très cher pour un système anti-fugue
  • Nécessite d’avoir une barrière physique pré-installée

Bien que les avantages soient nets, les inconvénients font du rouleau anti-fugue une technique pas si folle que ca. Soyons clairs : s’il faut payer 400 euros pour protéger 16m2 de surface de terrain, ça pique le portefeuille ! Ce gros détail fait que le rouleau n’est pas la solution anti-fugue la plus utilisée pour les chats.

Quelle est la solution anti-fugue pour chat la plus utilisée ?

S’il y a un système qui est ultra répandu quand il s’agit de l’anti-fugue pour chat, il s’agit bel et bien du collier. Ici, il s’agit principalement du collier électrostatique. C’est un système plus moderne, mais qui est lui aussi sujet à débats.

Principe du collier électrostatique

Un émetteur relié à un fil permet de délimiter un périmètre que le chat ne doit pas franchir (en général votre maison entière). Un collier, muni d’un récepteur, est fixé au cou du chat. Lorsque le chat s’approche un peu trop de la limite du périmètre, un petit bip sonore l’avertit. S’il insiste et ne fait pas demi-tour, le collier lui inflige une petite décharge électrostatique qui le corrige et l’oblige à s’arrêter. L’intensité de la décharge est réglable sur le collier.

Quels avantages à utiliser un collier électrostatique

La punition est une méthode de dressage très efficace. Les chats sont des animaux intelligents ; il ne leur faut pas longtemps pour faire le lien entre la décharge et la limite du terrain. De plus, vous pouvez soit enterrer le fil ou l’accrocher, soit utiliser un système sans fil. Le prix reste aussi beaucoup plus abordable : entre 150 et 200 euros pour des systèmes avec plus de 1 km de fil. De quoi couvrir une large zone.

Des inconvénients ?

D’abord, la notion de punition. C’est une méthode souvent jugée cruelle, voire barbare. Ensuite, elle a la particularité d’être énergivore. La batterie du collier doit être changée très souvent, et l’émetteur doit être branché à une prise électrique pour fonctionner. Autant vous dire que côté écologie et protection des animaux, nous sommes très loin du compte.

Rouleau contre les autres méthodes anti-fugue

Si l’on met le collier anti-fugue de côté, il existe d’autres méthodes anti-fugue.

  • les fenêtres et passerelles
  • les barrières : clôture, grillage, bavolets, filets
  • les chatières et enclos (oui tout simplement)
  • les grillades avec retour anti-fugue.

Faisons une petite série de comparaison entre toutes ces méthodes et le rouleau anti-fugue.

Avantage de prix pour les barrières, ainsi qu’un avantage en termes d’installation. Vous pouvez placer les barrières à la fois sur les murs déjà existants de votre jardin, ou directement entourer votre jardin avec. Cela demandera quand même plus d’efforts physiques que d’installer un rouleau.

Si l’on veut comparer le rouleau anti-fugue et le collier, l’avantage est plus en faveur du collier. Cependant, le collier est plus agressif qu’un grillage avec retour anti-fugue. Le grillage est parfois moins efficace qu’un collier, surtout si le chat est un véritable amoureux des défis.

Comment conclure ?

Dire que le rouleau anti-fugue pour chat est la solution parfaite est trop tiré par les cheveux. Certains chats sont très athlétiques ; ils voient le rouleau comme un défi. De plus, son efficacité dépend de beaucoup trop de paramètres : hauteur de la clôture sur laquelle il est installé, présence d’arbres aux alentours, installation du rouleau, etc. Chaque système anti-fugue a des failles et des points forts qui lui sont propres. Ce qui fait la différence est votre propre environnement, ainsi que votre portefeuille.

Si vous êtes assez confortable à l’idée de dépenser pour sécuriser votre matou, alors oui optez pour les rouleaux anti-fugue. Dans le cas contraire, opter pour d’autres méthodes n’est pas un crime. Peu importe la méthode anti-fugue choisie, si elle est bien installée et respectée, elle sera la plus efficace. Cependant, gardez toujours un œil sur votre chat. Surveillez ces réactions face à la méthode que vous aurez choisie. Il pourrait ne pas répondre favorablement au rouleau anti-fugue par exemple, et être plus sensible au collier électrostatique.

Articles récents
Articles populaires